PEINTURE
Leandro Centore, travail de fin d'études, 2011. © ENSAV LA CAMBRE
  Peinture

Au moment où la peinture est sans cesse bouleversée en tant que discipline, menacée d’obsolescence par de nouveaux comportements artistiques pour les uns, toujours en renaissance pour d’autres, l’atelier se veut le reflet de cette complexité, de cette pratique qui doit se définir en permanence.
L’option peinture est donc un laboratoire, son intitulé est révélateur et doit être vu au sens large.

OBJECTIFS ET MOYENS
L’option Peinture est un laboratoire qui questionne le médium pictural sous toutes ses formes. Confronté à l’expérimentation, aux questionnements plastiques et idéologiques de la peinture, l’étudiant développe progressivement une démarche autonome et originale.

L’étudiant est amené à se réaliser comme artiste, à trouver l’autonomie dans son travail personnel. Il est très vite considéré non comme un apprenant soumis à des exercices, mais comme un créateur proposant une vision du monde qui lui est propre. Il est confronté à l’expérimentation de techniques, de matières, de supports, etc. mais aussi à des modes d’expression tels que la photo, la vidéo, l’installation, l’image de synthèse, etc. jusqu’à atteindre une image plastique efficace et singulière.

L’équipe des professeurs, composée de personnalités différentes dans leurs pratiques comme dans leurs convictions, réagit par le biais de discussions personnelles, informelles, ou dans le cadre de présentations de travaux, auxquelles assiste l’ensemble de l’atelier. Ces confrontations contrastées, parfois paradoxales, mettent l’étudiant face à des éclairages variés, provoquant parfois le doute, le poussant à choisir dans le prisme la couleur qui lui est propre, la réponse qu’il doit inventer pour rendre son travail plus personnel, plus radical.

Pour avoir un regard objectif sur son travail, pour élargir son champ de vision, pour affiner son regard, pour approfondir son sens critique en développant sa force de création, l’étudiant est familiarisé avec l’actualité culturelle.

Les 2 premières années sont particulièrement ouvertes à l’expérimentation et à une approche transversale des médiums. En troisième année, la priorité est donnée à un approfondissement du travail personnel, au développement du recul critique sur le processus de travail.

En Master, l’étudiant, fort des expérimentations des années précédentes, décide lui-même des grandes orientations de son travail. Il l’approfondit et communique de façon cohérente ses intentions au travers de son langage plastique. L’objectif de la cinquième année est d’amener l’étudiant à une pleine autonomie. Dans cette année transitoire vers la vie professionnelle, l’étudiant devra amener son travail à une forme aboutie, à sa mise en espace dans des conditions d’exposition lors du jury de fin d’année, avec une conscience des moyens et du contenu de sa démarche.

Le dossier de fin d’études est accompagné par l’équipe de professeurs, amenant l’étudiant à lui donner une forme aboutie (livre d’artiste, cd-rom, vidéo etc.), et à en approfondir les questionnements théoriques.

Bernard LORGE, professeur, responsable d'option

Ci-annexés :
- le profil d'enseignement — Premier cycle, exprimé en Unités d'enseignement
- le profil d'enseignement — Second cycle, exprimé en Unités d'enseignement
- les grilles de cours 2e cycle 2015/2016
- les fiches relatives au cours artistique de l'option M1 et M2
- la fiche relative au stage interne