M.E. Chevreul, De la loi du contraste simultané des couleurs (...), Paris, Gauthier-Villars et fils, 1889.
© ENSAV LA CAMBRE