Scénographie

La scénographie, c’est interroger l’espace de l’homme et de sa représentation dans toutes ses dimensions. Aussi, donnant corps au texte, la scénographie pourrait se définir comme l’art qui met en tension le sujet / corps avec l’espace et le temps. La création scénographique nécessite une réflexion permanente qui interroge la notion de la représentation dans son entièreté et une remise en question constante des matériaux et outils qu’elle utilise, mobilisant ainsi différentes formes d’expression. Inscrit au sein d’une école d’arts, l’enseignement de la scénographie se veut transdisciplinaire, en dialogue permanent avec les différentes disciplines artistiques, lorsque la question de l’espace et de la représentation occupe une place centrale.

La notion d’espace / temps, l’inscription du corps dans ce même espace ainsi que le rapport au public (configuration du rapport scène / salle, acteurs / spectateurs ou espace urbain / habitant), constituent la colonne vertébrale de nos applications. Tout en considérant le théâtre - et son corollaire, la dramaturgie - comme articulation centrale de la formation (le théâtre étant le référant qui jalonne et structure les quatre premières années de formation), les étudiants sont appelés à questionner l’espace de la fiction, de la narration, quel que soit son champ d’application, qu’il relève du théâtre et des arts vivants, du cinéma, de la scénographie urbaine, de l’expographie et de la muséographie, de l’installation, de la photo, …

Le costume est également un domaine qui relève de la scénographie. Il est important que le scénographe soit le penseur de l’ensemble des éléments visuels d’une représentation. Bien que la création du costume puisse devenir une création distincte de la conception de la scénographie, elle ne peut se penser qu’en relation intime avec elle. Le travail du costumier nécessite un ensemble de connaissances (qu’elles soient historiques, sociologiques, techniques - coupe, connaissance des matières et de leur tombé, résistance – ou psychologiques) qui sont abordées tout au long du cursus.

À travers une pédagogie qui alterne projets longs et exercices / workshops courts, les étudiants traversent ces différents domaines durant les trois premières années de leur formation, accompagnés par des professeurs et des intervenants extérieurs professionnels. Durant le premier cycle du Bachelor, la formation privilégie l’apprentissage et la compréhension des différents codes de la représentation en prenant appui essentiellement sur des matériaux littéraires, permettant de développer une réflexion dramaturgique approfondie. Durant cette période, l’étudiant explore et éprouve les différents outils d’expression visuelle et les techniques spécifiques aux métiers de la scène. Une formation spécifique au décor de cinéma est également organisée en partenariat avec l’INSAS.

Le deuxième cycle offre à l’étudiant de nombreux choix dans la construction d’un programme individuel. La deuxième année du Master, consacrée au diplôme, donne aux étudiants la possibilité de développer un projet personnel et singulier en questionnant librement la question de l’espace et de la narration dans son entendement le plus large.

Les différents champs d’application de la scénographie sont abordés du Bachelor au Master. Chaque nouveau projet met en place une méthodologie de travail propre et est accompagné d’une formation technique spécifique s’y rapportant. Ces différents outils étudiés sont : la lumière, la couture, la maquette, le dessin, le dessin de plan et de construction, les matériaux de synthèse, l’apprentissage de logiciels tels que Vector Works (plan et 3D) et Final Cut (montage). Le son et l’image en tant qu’acteurs narratifs de la représentation sont abordés pratiquement lors de projets spécifiques et indépendants. En collaboration avec différentes écoles, les étudiants sont amenés à participer à des productions extérieures et ainsi mettre à l’épreuve leur capacité à concrétiser un projet et à travailler en équipe.

Coordination pédagogique :
Christine Mobers, scénographe et costume designer

prochain précédent
Sceno 1
Justine Taillard, Master, Workshop "Infra-Ordinaire" encadré par Christine Mobers et Thomas Billas, designer, Novembre 2017
Sceno 2
Alba Dupuy, Bachelier, Projet Costume-volume encadré par Sylvie Thévenard, Mai 2017
Sceno 3
Workshop Jeu avec le metteur en scène, Luc De Wit, Février 2017
Sceno 4
Alba Dupuy, Bachelier, Projet Théâtre
Sceno 5
Tournage - Remake en collaboration avec l'INSAS cinéma, encadré par Emanuelle Batz, 2017
Sceno 6
Projet «Toiles» encadré par Véronique Leyens au 140, Septembre 2017
Sceno 7
Etienne Lapleau, Bachelier, Performance